COVID-19 : LE DÉPARTEMENT DE L’EURE RESTE A VOS COTES ET ASSURE L’ESSENTIEL

 

Les mesures en vigueur depuis mardi midi ne sont pas sans conséquence sur l’activité du Département. Mais tout est mis en œuvre pour que les plus fragiles des Eurois ne soient pas pénalisés.

Dès le 13 mars, Pascal Lehongre, le président du Département de l’Eure l’a affirmé et l’a répété, à la lumière des nouvelles annonces du gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus : deux priorités guident les mesures mises en œuvre

D’abord, protéger les agents de la collectivité et tout mettre en œuvre pour qu’ils se conforment aux obligations de confinement décidées par les autorités. Mais il importe également que le Département assure la continuité du service public et notamment en direction des plus fragiles des Eurois.

 

Les aides aux plus fragiles sécurisées

Ainsi, l’Hôtel du Département a fermé ses portes au public mardi à midi tout comme l’ensemble des agences territoriales situées dans l’ensemble du département. Ce qui ne signifie pas que l’activité se fige.

Les services d’aides à domicile aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap continuent de fonctionner. Toutes les allocations sociales dues (APA, APH, RSA…) seront bien versées dans les délais.

Conformément aux instructions du ministère de la Santé, la Maison départementale des Personnes Handicapées (MDPH) a fermé son accueil physique à Évreux. Mais les agents demeurent joignables au téléphone ou via internet. Le paiement des prestations et le traitement des dossiers sont maintenus.

Tout comme l’aide à l’enfance totalement assurée, les assistantes sociales déployées dans les commissariats et les gendarmeries de l’Eure sont en activité.

 

Urgences sociales : un numéro unique

Un numéro spécifique est à la disposition des Eurois en cas d’urgences sociales. Il s’agit du 02.32.31.97.17.

 

Aider la continuité éducative des collégiens

Dans les collèges, les personnels assurent l’accueil des enfants dont les parents sont réquisitionnés pour traiter la crise sanitaire.

Côté éducation encore, les services du Département et notamment les services de l’informatique, sont mobilisés avec l’Éducation Nationale, pour assurer la fluidité et l’accessibilité des Espaces Numériques de Travail des collèges et de la plateforme d’aide aux devoirs SOS Devoirs.

 

Enfin, les services des routes sont également parfaitement opérationnels pour assurer la sécurité sur les 4200 kilomètres du réseau routier départemental.